« L’héritier du Roi Arthur » : Excalibur ne meurt jamais ! ☆☆☆☆

Salut à tous ! Je suis une personne qui n’aime pas vraiment rester sur des échecs, en particulier quand ça concerne la littérature. Il y a un mois je vous parlais de Grisha ainsi que du fait que visiblement la fantasy n’était pas un style de lecture pour moi. Aujourd’hui je reviens vers vous pour vous parler d’un livre fantasy qui m’a gentiment été envoyé par la maison d’édition Livr’s : « L’héritier du Roi Arthur » de Bertrand Crapez ! C’était le moment pour moi de me lancer dans une fantasy un peu moins brutale pour découvrir si j’étais vraiment aussi insensible à cet univers !

Le royaume de Logres est en danger. En effet le roi Arthur est maintenant vieux, les chevaliers ont disparu, Merlin perd ses pouvoirs et Galaad veut se venger. Kadfael, protégé de Merlin et fils de Perceval, va devoir se battre pour trouver le Graal mais également protéger Excalibur et sauver le royaume. Accompagné du magicien le plus respecté du royaume, une fée courageuse et surprenante, un nain bougon, le jeune homme compte mener à bien sa quête ! La route sera loin d’être droite et de nombreuses épreuves attendent nos héros.

Parlons tout d’abord de la couverture que je trouve assez intéressante. Elle est très parlante et met parfaitement en évidence l’univers fantasy que contient ce livre. On peut voir nos personnages principaux mais également le côté magique avec la présence de ce dragon, en arrière plan, se battant avec un lion. On arrive même à percevoir ce côté épique avec la présence des armes et l’attitude combattive des personnages. Les couleurs tournant beaucoup autour de la nature, avec le vert et le marron, provoque une sorte de rappel de la nature et du côté sauvage.

J’ai vraiment apprécié cette lecture que j’ai trouvé très douce, assez amusante et entrainante ! L’écriture de l’auteur est fluide et rythmée ce qui fait vraiment la différence quand on lit un livre qui a pour thème principal une quête épique. J’ai adoré la découpe des chapitres qui correspondaient à chaque étape de cette fameuse quête et ce qui permet également au lecteur de faire une pause quand bon lui semble sans être tout le temps relancé par un suspens. C’est un aspect que je trouve assez important surtout pour, comme là, un livre destiné à la jeunesse. J’ignore si c’est fait exprès ou si c’est mon imagination mais j’avoue avoir souri en entendant Merlin crier « vous ne passerez pas » à la Gandalf ou encore la fée qui se déclare être une fée libre comme Dobby dans Harry Potter. On ressent clairement une passion de l’auteur pour l’histoire de base du Roi Arthur, de pas mal de mythes et d’histoires magiques qui viennent compléter tout cet univers, en plus de créatures fantastiques comme des dragons ou des licornes.

Je pense qu’il est important de garder à l’esprit que ce livre est à destination de la jeunesse et par conséquent, en tant qu’adulte, j’avoue que c’était peut être une histoire avec une route un peu trop droite. Nous avons une quête et pas vraiment d’histoires secondaires quand on y pense. Le fait que, justement, il n’y ai pas grand chose autour j’avoue que j’ai trouvé que c’était peut être un peu linéaire pour un public adulte, néanmoins l’histoire est parfaitement adaptée à son lectorat. On retrouve un schéma assez classique dans la fantasy du héro qui serait « l’élu » alors qu’il n’a rien demandé à personne, mais aussi deux ou trois fidèles compagnons pour le soutenir dans ses périples. Pas mal de clichés mais qui fonctionnent bien avec l’univers qui est créé, personnellement ce point là ne m’a pas dérangé. C’est classique mais entrainant, quelques petites choses prévisibles mais dans l’ensemble ça a été une lecture cool et tranquille. Contrairement à Grisha comme j’ai déjà quelques petites bases sur l’histoire du Roi Arthur je n’ai absolument pas peiné à me représenter les personnages où même les lieux, j’étais d’ailleurs très heureuse de retomber sur des lieux emblématiques comme Avalon. Je tiens à préciser qu’il n’est pas nécessaire de connaitre l’histoire du Roi Arthur avant de lire ce premier tome !

Personnellement j’ai bien aimé chaque personnage sans vraiment avoir de préféré. On a une bonne construction des caractères avec des descriptifs et des attitudes qui correspondent parfaitement ensemble, qui se complètent. J’avoue que j’attendais de voir comment Merlin avait vieilli et si il était comme je me le représentais. C’était amusant de voir que globalement je l’imaginais exactement vieillir de cette façon: un peu bougon avec son caractère et sa méfiance naturelle mais un personnage qui est aussi doux, protecteur et attachant. J’ai apprécié le côté maladroit et combattif de Kadfael qui grandi au fur et à mesure de la quête mais qui reste touchant sans tomber dans le cliché du mal alpha. Adélice est une fée très malicieuse et j’avoue que je me méfiais un peu d’elle, Merlin me confortant d’ailleurs au début de l’histoire sur mes pressentiments. Elle est courageuse, imaginative, amusante, protectrice et j’avoue que j’apprécie de voir un personnage féminin qui ne fait pas « petite nature » car c’est souvent le risque dans ce genre d’histoires. J’ai trouvé que le côté « méchant » était parfaitement bien représenté notamment avec le clan des Vikings et le bras droit de la mère de Galaad qui n’est autre qu’une banshee (une créature qui m’interpelle toujours par sa présence dans la fantasy).

« L’héritier du Roi Arthur » est le premier tome de cette saga de Bertrand Crapez qui s’appelle « Chroniques des prophéties » et je pense honnêtement que l’univers peut en séduire plus d’un ! Si vous aimez l’histoire du roi Arthur, la mythologie scandinave ou encore les légendes celtiques alors je pense que cette saga peut clairement vous ravir ! J’ai passé un très bon moment sur cette lecture qui était rafraichissante, amusante avec de bons rebondissements qui sait nous tenir jusqu’au toutes dernières pages.

Retrouvez le livre juste ici !


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s