« 13 Reasons Why » : Des cassettes pour raconter l’histoire d’une mort ☆☆☆☆

Salut à tous ! Aujourd’hui on se retrouve pour un livre que j’avais déjà lu l’été dernier mais qui est pour moi devenu un incontournable pour une bibliothèque « Young Adult ». Il fallait que je vous en parle parce que je suis retombée récemment dans cette lecture et j’aime toujours autant lire chaque page. Vous êtes surement déjà tombés sur la série Netflix « 13 Reasons Why » ou même sur toutes les polémiques qu’elle a créé (notamment la dernière avec la suppression de la scène du suicide du personnage principal, suicide qui est le thème principal de la série). Aujourd’hui ce n’est pas de la série dont je vais vous parler mais du livre « 13 Reasons Why » écrit par Jay Asher aux éditions Albin Michel.

Clay Jensen était un adolescent comme les autres, un jeune homme discret et réservé. Un jour le jeune garçon va ouvrir un carton qu’il a reçu rempli de cassettes avec des numéros. Intrigué il va mettre la première cassette en route. Après ce que Clay va entendre sa vie ne sera plus jamais la même. Une voix, la voix d’une jeune fille, d’Hannah Baker. Hannah Baker est morte. Elle s’est suicidée. Alors pourquoi ces cassettes ? Parce qu’Hannah a décidé d’énuméré chaque raison de ce qu’il a poussé à mettre fin à ses jours, 13 raisons. Et comme dit Hannah : « Si vous êtes en train d’écouter ces cassettes, c’est que vous êtes l’une de ces raisons ». Qu’est-ce qu’a fait Clay ? Pourquoi a-t-il reçu les cassettes ? Pourquoi Hannah est morte ? Qu’est-ce qu’il l’a poussé à faire le geste qui a mis fin à sa vie ?

« Quand une chanson vous fait pleurer, mais que vous n’avez plus envie de pleurer, vous cessez de l’écouter. Mais échapper à soi-même, c’est impossible. On ne peut pas décider de ne plus se voir. De couper le son à l’intérieur de sa tête. »

13 Reasons Why

Ce que j’ai vraiment adoré dans ce livre c’est la manière dont il est construit. On a vraiment le réalisme du côté « écoute » et « cassette » malgré le fait que se soit à l’écrit. Il y a les détails des touches du lecteur cassette entre les paragraphes, par exemple lorsque Clay Jensen met pause ou revient en arrière pour réentendre les paroles. L’écriture est différente selon les personnes qui parlent : lorsque les paroles sont celles d’Hannah l’écriture est en gras et en italique, lorsque c’est Clay l’écriture est normal. Nous avons accès à toutes les pensées de Clay lorsqu’il les écoute ce qui est vraiment très sympa puisque nous avons accès à des détails que n’a pas forcément donné Hannah dans ses enregistrements. On s’attache facilement aux personnages et je ne vais pas vous mentir ce n’est pas un livre joyeux, chaque raison devient de pire en pire et on comprend rapidement lors de la lecture que rien ne s’arrangera. L’histoire pointe du doigt un sujet sensible, à savoir le suicide, mais également le sujet du harcèlement scolaire qui devient de plus en plus présent dans les lectures jeunesses. Je trouve que se sont des sujets importants à traiter, que ça peut aider des jeunes et c’est en ça que je trouve bien que l’histoire d’Hannah Baker se diffuse. Quand on lit le livre on est frustré, énervé, défaitiste, parfois même on se reconnait, on pleure, mais on ne reste pas devant le livre sans rien éprouver parce que c’est impossible. C’est une histoire touchante qui a le mérite d’exister dans les livres « Young Adult ». L’ambiance est rapide et haletante, un côté sombre de l’être humain qu’il faut oser aller chercher.

« Si j’oubliais un peu,de temps en temps, peut etre serions nous tous un peu moins malheureux »

13 Reasons Why

Le petit quelque chose qui manque c’est une fin, une vraie fin. On ne sait rien de l’avenir des personnages, de Clay, des parents d’Hannah, des harceleurs… Ce qui est douloureux c’est qu’on ne sait pas si justice sera vraiment rendue pour Hannah Baker. On peut toujours imaginer ce qu’on veut, que tout se passe pour le mieux et que justice est rendue, on peut aussi imaginer le pire : l’histoire d’Hannah ne sera jamais révélée et personne n’aura accès à la souffrance qu’elle a vécu. Après il y a l’autre solution qui est celle de facilité, c’est-à-dire que la saison 2 de « 13 Reasons Why » est disponible sur Netflix et que vous pouvez toujours voir ce qu’ils ont imaginé comme suite pour l’histoire d’Hannah Baker (vous pouvez d’ailleurs trouver mon article sur la saison 2 ici).

« Nul ne peut savoir avec certitude l’impact qu’il a sur la vie d’autrui. La plupart du temps, nous n’en avons même pas la moindre idée. Ce qui ne nous empêche pas de continuer comme si de rien n’était. »

13 Reasons Why

Quelques détails diffèrent de ceux de la série mais ce n’est pas pour me déplaire. L’histoire du livre ne dure pas plusieurs jours comme dans la série mais une nuit ce qui rend la lecture plus entraînante, plus forte et plus prenante que si l’écoute des cassettes s’étaient étalé. Le fait que l’histoire se passe dans un laps de temps plus court donne une sorte d’urgence à la lecture qui nous empêche de décrocher de l’histoire d’Hannah Baker. La mort d’Hannah est différente dans le livre et dans la série : si dans ce qu’on a pu voir sur Netflix Hannah se tranche les veines et se laisse mourir dans le livre elle prend des pilules. Le choix de changer sa mort a été fait par Netflix pour la simple et bonne raison que visuellement se trancher les veines était quelque chose de plus visuel, plus intéressant à explorer en image. Clay et Hannah ne sont pas non plus aussi proches que dans la série, en vérité ils ne se connaissent pas vraiment. Les deux personnages ne sont que de vagues connaissances d’où la surprise de Clay d’être sur les cassettes d’Hannah. Dans la série Netflix la cassette semble pointer Clay néanmoins dans le livre Clay est totalement innocent de toutes actions malveillantes, il apparaît comme l’ange du livre.

« Vous tous qui m’écoutez… Avez-vous remarqué les cicatrices que vous laissez derrière vous ? Non. ça m’étonnerait. Parce que la plupart des cicatrices ne se voient pas à l’œil nu. »

13 Reasons Why

J’ai été très touchée par l’histoire d’Hannah Baker et très impressionnée qu’un livre jeunesse ose aborder un sujet aussi sensible que le harcèlement scolaire et le suicide adolescent. L’histoire est très bien écrite, très bien tournée ce qui donne un rythme agréable et particulier. Je ne sais pas si vous serez aussi sensible à l’histoire de ce personnage que moi mais j’espère que le livre va vous plaire et vous donner envie d’en savoir plus comme moi.

Ma vidéo ici !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s