« Sauver Ou Périr » : Je vous défie de ne rien ressentir ! ☆☆☆☆☆

Salut tout le monde ! Grande fan du travail de Pierre Niney j’ai donc pris la décision d’aller découvrir le film « Sauver ou Périr » de Frédéric Tellier avec comme acteurs principaux Pierre Niney et Anaïs Démoustier. J’avais aperçu, bien entendu, la bande d’annonce mais je peux vous assurer que mon petit cœur n’était pas préparé à de telles images et à une histoire aussi forte ! Laissez moi vous parler un peu plus de ce film.

Franck Pasquier est sapeur-pompier de Paris. Il met tout son cœur dans son travail, son but est, comme tous les pompiers, de sauver des gens. Avec sa femme et ses deux filles ils vivent à la caserne, c’est une famille heureuse. Malheureusement un jour tout va déraper. Lors d’une intervention sur un gros incendie Franck décide, pour sauver ses hommes, de se sacrifier. Il survivra à ses blessures mais à quel prix ? Il se réveille dans un centre de traitement de Grands Brûlés et comprend qu’il ne sera plus jamais comme avant. Son visage a fondu, des parties de son corps ont été endommagés. Franck Pasquier doit réapprendre à vivre et à accepter qu’il a besoin d’aide, que cette fois la personne qui a besoin d’être sauvé c’est lui. 

« J’avais… 18 ans quand je me suis engagé. J’ai jamais été le plus grand ou le plus costaud mais justement. J’aimais l’idée que ce métier puisse me rendre fort. Invincible d’une certaine manière. La vérité c’est que personne n’est invincible. J’ai sauvé… et j’ai péri. »

Je tenais à préciser que ce film est inspiré d’une histoire vraie.

Je suis très sensible lorsque je suis prise dans une histoire aussi réaliste. Vous n’imaginez même pas toutes les émotions que vous pouvez ressentir avec un film comme celui-ci. Sans vous mentir (et au risque de paraître vraiment pour une « chochotte ») il y a un moment où j’ai tellement eu mal pour le personnage que je ne pouvais même plus regarder l’écran tellement le fait de ne pas pouvoir l’aider me faisait tordait de douleur. Je vous dis honnêtement qu’à ce jour c’est le seul film qui m’a fait ressentir des émotions si forte. J’ai pleuré, j’ai souffert mais j’ai également souri. Cette histoire vous touche en plein cœur et il est impossible de rester impassible face aux images qui défilent sous vos yeux.  On accompagne totalement le personnage principal dans son combat intérieur mais également ce qu’a vécu ses amis, sa famille, sa femme en particulier. Le jeu des acteurs est si authentique, si vrai, qu’on est totalement propulsé dans l’histoire ! On découvre également plus en détails l’univers des pompiers, le mode de vie qu’ils adoptent, et je trouve que c’est important d’avoir vraiment détaillé le quotidien avant l’accident du personnage de Franck pour apporter du réalisme et une attache auprès du spectateur. 

J’ai été totalement bluffée par la performance de Pierre Niney ! Il a un talent de changement d’attitude et d’apparence dans ses films qui me laisse sans voix. Aucun de ses rôles ne se ressemble et pourtant il arrive à totalement incarner avec authenticité le personnage qu’il interprète. On remarque déjà dès le début un changement corporelle pour incarner le rôle du pompier qui a du nécessiter beaucoup d’heures de travail. On retrouve un personnage joyeux, optimiste puis on bascule dans un personnage qui souffre, solitaire, torturé par lui-même et qui se consume de l’intérieur. C’est une vraie claque psychologiquement parlant ! Entendez-moi bien : si Pierre Niney n’a pas un césar pour ce film je ne comprends plus rien. 

Je retiens énormément de scènes qui, je pense, ne s’effaceront jamais. On sent que le réalisateur (Frédéric Tellier) souhaite son film le plus authentique possible, aucun détail n’est laissé aux hasards et c’est aussi ce genre de choses qui font que le réalisme du film est bluffant ! C’est un vrai coup de maître ! On est totalement imprégné du film, totalement projeté dans l’histoire. 

Je n’ai qu’un conseil à vous donner : foncez voir « Sauver Ou Périr » au cinéma ! C’est un film touchant, poignant et il ne faut surtout pas passer à côté de ce chef d’oeuvre ! Si vous avez un peu de temps c’est le moment de sortir de chez vous et de vous diriger vers le cinéma le plus proche et de prendre une place pour vivre deux heures la vie du personnage de Franck Pasquier. 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s