Comment j’écris et compose mes chansons !

Salut tout le monde ! Vous êtes nombreuses/nombreux à me demander comment j’arrive à écrire et à composer mes chansons depuis un peu plus d’un an que je poste mes composition sur ma chaîne YouTube « Troian ». Je vous annonce une chose dès le début : il n’y a pas de recette magique. Chacun à sa façon de faire, chacun à son truc. Je vois par exemple BigFlo & Oli sur la chaîne de Squeezie commence par la construction de la musique moi je commence par la construction des paroles, chacun sa manière de créer ! 

La première étape pour moi c’est l’inspiration (MAIS ATTENTION PAS DE PLAGIAT !). On a tous des artistes, des personnes qui sont des sources d’inspirations. Pour ma part se sont généralement des chanteurs/musiciens avec qui j’ai grandi, que mes parents m’ont fait écouter. J’ai eu une éducation musicale du côté de ma mère plus bercée par des personnes comme Renaud, Bruel, Cabrel, Goldman, Balavoine, Céline Dion, Sting voir même des groupes comme U2, Police, Rita Mitsouko (donc plutôt varié). Du côté de mon père j’ai plutôt écouté Seal, Amy Winehouse ou encore Selah Sue (donc relativement le même registre). J’ai aussi une sœur qui m’a fait découvrir des groupes comme les L5 et autres girls bands de l’époque mais également du Diam’s (sachez une chose : j’ai juste retenu Diam’s dans tout ce qu’elle m’a fait écouter quand j’étais petite). Comme vous le voyez avec cette éducation variée j’ai fait mon petit bout de chemin avec ce mix de chansons en y rajoutant les Beatles ou encore les Rolling Stones, Barbra Streisand, R5 ou encore nos artistes français comme Bigflo & Oli, Vianney, Joanna Balavoine, Jeremy Kapone, Jean-Baptiste Maunier, Bénabar, Arcadian ou même Pomme. 

Au début je ne savais pas comment composer mais je savais ce que je ne voulais pas comme style : pas d’éléctro, pas de musique style Rihanna / Beyoncé (oui je ne supporte pas ces filles, je ne supporte pas leur musique et je trouve qu’une bonne chanson c’est de la bonne musique ET UN BON TEXTE, malheureusement c’est de moins en moins le cas dans la musique de nos jours c’est bien dommage…). 

Ensuite après avoir posé mon style qui je pense est plutôt pop-folk (enfin je crois, je ne sais pas). C’était le moment d’écrire une chanson. Pour écrire je m’inspire de ce qui m’entoure également, de personnes que je rencontre, de situations. Je pense que pour qu’une chanson soit sincère il faut qu’elle soit vécu, qu’elle soit réelle. En rassemblant les thèmes que je souhaite pour une chanson arrive le moment de l’écriture. Finalement c’est comme écrire un poème. Alors forcément il y a des moments où tu vas avoir de jolies phrases mais pas de rimes, tu as beau t’efforcer de chercher tu n’en trouves pas. Sache que tu ne connais pas tous les mots de cette planète et qu’il y a des sites qui te proposes des rimes selon le mot avec lequel tu veux le faire rimer. Un petit blocage qui se décoince rapidement. Généralement quand j’écris je surfe sur la vague de l’inspiration et j’écris un texte en environs 1h30 mais après je peux avoir le syndrome de la page blanche pendant plus d’un mois. 

Pour la musique je vais m’inspirer du texte écrit. Il est évident que si ton texte est joyeux tu ne vas pas faire une musique de dépressif et inversement si tu écris une chanson de déprime tu ne vas pas la faire sur le rythme de « Asereje ». A ton de trouver ton rythme, les notes qui s’accordent le mieux avec la voix et les paroles. Rien ne presse, personnellement ça me prend plusieurs jours de réussir à trouver le son que je désire pour une chanson. Ce n’est pas une course, chacun son rythme !

Après ça logiquement ta chanson est finie, il ne manque plus qu’une chose : un titre ! Et pour moi ça se complique. Généralement j’envoie le texte à mes ami(e)s et je les laisse proposer des idées de titres et je retiens la meilleure ou celle qui revient le plus (oui j’aime faire participer mes amis à mes textes). 

J’espère que tout ça a pu vous aider ! C’est assez compliqué de vraiment tout expliquer parce qu’en fin de compte comme je vous l’ai dit chacun à sa propre méthode et son propre style. Souvenez-vous : L’important de la musique c’est qu’elle unisse et non qu’elle divise. Sur cette jolie phrase je vous quitte pour me plonger dans un bon bouquin ! 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s